Accueil > CNRD > Sujets des années passées > CNRD 2016-2017 "La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire (...) > Témoignages de déportés du Cher > Bernard PERROT

Bernard PERROT

Employé de la SNCF à Nantes, Bernard Perrot laisse dérailler un train de matériel allemand dans la nuit du 27 au 28 avril 1943. Se sachant recherché, il prend une fausse identité. Il est finalement dénoncé, arrêté le 2 octobre 1943. Il a 21 ans. Il passe par Compiègne avant d’être déporté le 22 janvier 1944 à Buchenwald puis Dora, Wieda, Mackenrode et Bergen-Belsen. Matricule 42588. Libéré le 15 avril 1945 par les Anglais, il est rapatrié le 25 avril 1945.

Dans la même rubrique

1 | 2

Haut de page

Partenaires

Conseil général du Cher Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Cher Le Musée de la résistance Nationale Ministère de la Culture et de la communication Région Centre Val de Loire