Musée de la Résistance et de la Déportation du Cher

Hommage à Jean-Claude Bonnin (1943-2020)

Par ses engagements associatifs et ses travaux d’historien, Jean-Claude Bonnin, qui vient de s’éteindre à l’âge de 77 ans, a profondément marqué le musée de la Résistance et de la Déportation.

Né en 1943 à Vierzon, Jean-Claude Bonnin a grandi dans une ville où le souvenir du passage de la ligne de démarcation est resté vif. Après une carrière d’instituteur qui le conduit notamment en Algérie, il est nommé professeur d’histoire géographie au collège Jean Rostand de Saint-Germain-du-Puy. Passionné par la Seconde Guerre mondiale, il participe activement au concours national de la Résistance et de la Déportation et rencontre avec ses élèves de nombreux témoins. Avec certains de ces anciens Résistants et le soutien de la municipalité de Bourges, il s’investit dans le musée de la Résistance et de la Déportation qui est inauguré en 1994 aux Halles Saint-Bonnet. Il compte parmi les chevilles ouvrières de deux ouvrages de référence : le livre La Résistance dans le Cher (1940-1944), paru en 2002, et le CD-ROM publié en 2008 avec le soutien de l’association pour les études sur la Résistance intérieure (AERI). Il est également l’auteur d’articles pour le journal de la fédération du musée de la Résistance nationale, Notre musée, et pour le bulletin de l’association ERIL, Résistances en Touraine et en région Centre.

A partir de 2008, il siège au conseil scientifique du nouveau musée de la Résistance et de la Déportation du Cher, qui naît, sous l’égide du conseil général, de la fusion des collections exposées à Bourges aux Halles Saint-Bonnet et à Fussy. Il suit de très près le développement de ce projet et les premiers pas de l’institution à partir de 2010. Vice-président de la délégation territoriale des amis de la fondation pour la mémoire de la Déportation, secrétaire de l’association des amis du musée de la Résistance et de la Déportation du Cher, il présente plusieurs conférences dans l’amphithéâtre des Archives départementales, continue d’accompagner les témoins dans leur rencontre avec les élèves, organise les voyages destinés à récompenser les lauréats du concours, dirige les travaux de recherche qui aboutissent à la publication du Livre mémorial des Déportés du Cher en 2014. Plusieurs fois par semaine, il se rendait, jusqu’à ce que ses forces l’abandonnent, au local de l’association des amis situé à proximité de la salle de lecture des Archives départementales du Cher.

Impressionnée par l’énergie et la modestie de ce passeur de mémoire, reconnaissante pour la générosité intellectuelle qu’il a manifestée à son égard, l’équipe du musée de la Résistance et de la Déportation et des Archives départementales du Cher présente ses condoléances à sa famille et à ses proches.